Get Adobe Flash player

CREER de la VALEUR dans le domaine des ACHATS - 2004

Partie 1

Les membres de l’ABCAL ont eu l’occasion d’assister le mardi 6 mai 2004 à une conférence axée sur le management par la valeur (MV).  Monsieur A. Puttaert, administrateur ABCAL et AVD et associé Acclivity management consultants, les a dès lors plongé dans l’univers de la valeur et des différentes techniques applicables aux achats.

Avant de se tourner vers une optique Achats/Approvisionnements, il est apparu important de commencer par décrire et expliquer la démarche méthodique de base, qui est celle de l’analyse de la valeur (AV).

Créée en 1947 par un acheteur de la General Electric (USA), Larry Miles, l’analyse de la valeur AV est une méthode de travail. Son but est de créer de la valeur pour le client c’est à dire de comparer le degré de satisfaction des besoins aux utilisations des ressources (coût, ...).

A. Puttaert soulignera que « Créer de la valeur, c’est aller bien au-delà des démarches traditionnelles de réduction des coûts, qui optimisent à partir de solutions existantes, en considérant la conception comme intangible. Créer de la valeur, c’est améliorer en profondeur. Et le principal obstacle à vaincre est précisément le piège de la solution existante.». (Fig. 1)

 

Dans l’optimisation de nouveaux besoins, par exemple,  l’AV déjoue ce piège en prenant comme point de départ le besoin à satisfaire, exprimé en termes de fonctions à remplir (le pourquoi) plutôt que de solutions (le comment). Ceci ouvre considérablement le champ créatif. C’est le principe de la créativité fonctionnelle.
Aussi, l’amélioration s’effectue en utilisant la méthode du Cahier des Charges Fonctionnel (CdCF), c’est à dire en ré exprimant le besoin d’une manière fonctionnelle, pondérée et flexible et en ouvrant le champ aux différentes technologies envisageables, et donc aux fournisseurs maîtrisant ces technologies. (Fig.2)

Un appel d’offre effectué sur ces bases ouvertes, tant sur le plan fonctionnel que sur le plan technologique, donne aux fournisseurs la possibilité d’exprimer toute leur créativité et permet donc une optimisation avec en conséquence d’importantes améliorations de la valeur de ce nouvel achat.

Dans le cas d’une optimisation des processus achats/approvisionnements, l’approche va tenir compte du fait que ces processus naissent à partir d’un utilisateur qui a un besoin et « remontent » toute une chaîne organisationnelle (supply chain) jusqu’à un fournisseur. (Fig.3)

« L’optimisation de tels processus passe par une vision globale», insiste A. Puttaert. Une fois le besoin bien cerné, c’est l’ensemble de la « chaîne » que l’on va optimiser, pas seulement l’un ou l’autre de ses maillons. La méthode : un CdCF pour cerner au mieux le besoin à satisfaire puis de l’AV pour, avec tous les interlocuteurs, s’attaquer aux fonctions qui, globalement, ont la moins bonne valeur. Globalement, c’est-à-dire tous acteurs confondus.

Une telle démarche, potentiellement conflictuelle puisque rassemblant des acteurs n’ayant pas nécessairement tous les mêmes intérêts, nécessite un animateur AV connaissant la méthode et ses différentes possibilités, très bien rôdé à l’animation de groupe, ouvert au débat mais rigoureux en ce qui concerne la méthode de travail.

Pour clôturer la conférence et aller au-delà de quelques situations isolées, la question essentielle devient de savoir comment créer durablementde la valeur dans le domaine des achats.  Le management par la valeur (MV), c’est à dire l’utilisation généralisée et systématique des concepts de fonction et de valeur, répond à cette interrogation.  Il s’appuie sur une convergence d’éléments humains, managériaux, environnementaux et méthodologiques pour une optimisation globale. (Fig.4)

Contact

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter :
- L’ABCAL - 010/47.53.59
- L’AVD - 02/518.84.14 – Yves Paulet, Secrétaire Général.
- Acclivity management consultants - 010/47.53.50 – Albert Puttaert, Associé.

Kronos Logistics in Wallonia IBA  
Link 2 Logistics Management  
  Brussels Enterprises Commerce and Industry  

Accès des membres